Apollon

En second lieu nous étudierons l’invocation à Apollon.
En effet, les deux sont liés :

Quand Apollon (le Soleil) disparaît à l'horizon, Diane (la Lune) resplendit dans les Cieux et répand discrètement sa lumière dans les profondeurs mystérieuses de la Nuit. Ces deux divinités ont des fonctions non identiques, mais semblables : alternativement, elles éclairent le monde.

1/ Invocation

Apollon est le dieu archer grec de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie. Il est également dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste avec son arc ; enfin, c'est un des principaux dieux capables de divination, consulté, entre autres, à Delphes, où il rendait ses oracles par la Pythie. Il a aussi été honoré par les Romains, qui l'ont adopté très rapidement sans changer son nom. C'est peut-être le dieu qui a le plus été adoré dans toute la mythologie gréco-romaine et l'un des plus complexes à cerner. Le fait qu'il soit parfois suivi de muses explique son second nom, le musagète (celui qui conduit les muses).

Comme pour Diane, Apollon est souvent honoré comme protecteurs de la santé.
Diane et apollon sont donc invoqué, pour peut être les même raisons, mais si l’un protège Gallien la nuit, l’autre le protège de jour.

2/ Personnification

Les centaures sur les pièces de monnaie d'Apollo sont certainement en relation avec Chiron.

Dans la mythologie grecque, Chiron est un centaure. Il est le fils de Cronos et de l'Océanide Philyra.
Pour tromper la jalousie de sa femme Rhéa, Cronos transforme Philyra en jument et lui-même en étalon. De là vient que Chiron, mi-homme, mi-cheval, ait l'apparence d'un centaure.

Mais il se distinguait des autres centaures tant par son origine (ceux-ci étaient nés d'Ixion et d'une nuée) que par son caractère : à l'opposé des centaures, êtres frustes et cruels, Chiron était réputé pour sa sagesse et sa science. Artémis et Apollon lui avaient enseigné la chasse, la médecine, la musique et la divination. Versé dans la connaissance des plantes, il en avait retiré l'art de guérir

A /Centaure à gauche

Nous trouvons ici le centaure marchant à gauche, tenant un globe et un gouvernail. Le globe et le gouvernail de direction sont normalement les attributs de la Fortune.
Mais pourquoi est-ce qu'un centaure tiendrait ces attibut dans le cas présent? Le globe indiquerait le monde, ou l'ampleur de l'autorité de l'empire romain et le gouvernail la direction qu’il faut prendre.

Le centaure doit probablement être vu ici comme la sagesse et la paix guidant le monde romain.

 

B /Centaure à droite

Nous trouvons aussi le centaure à droite avec un arc. Celui ci se refère surement à la « bataille du Lapiths » ou à Hercule. À la différence des autres centaures, Chiron était le fils de Cronos, roi des titans.
Chiron avait été l'hôte d'Héraclès qui l'aimait et l'estimait. Il se rallia à ce héros dans sa lutte contre les centaures. C'est au cours de ce combat qu'Héraclès le blessa par mégarde d'une flèche qui l'atteignit au pied. Il tenta d'appliquer un onguent sur la plaie, mais les blessures causées par ces flèches n'étaient pas guérissables. Trouvant ces douleurs intolérables, Chiron, bien qu'immortel, demanda la mort aux dieux. Ceux-ci la lui accordèrent après qu'il eut légué son immortalité à Prométhée.

On peut donc rapprocher Chiron et Apollon par le tir à l’arc mais la représentation n’est pas évidente et reste une énigme.

 

C /Le griffon

Le griffon est une créature fantastique présente dans plusieurs cultures anciennes. Il est imaginé et représenté avec une forme tenant de l'aigle à l'avant (tête, ailes et serres) et du lion à l'arrière. Avec quelquefois des variantes le griffon gardera de tout temps la particularité reconnaissable d'être hiéracocéphale.

Le griffon apparaît en Élam à la fin du IVe millénaire av. J.-C. et en Égypte vers 3000 av. J.-C., avec un corps de lion, une tête et des ailes d'aigle. Tout au long de son histoire antique, cette forme première ne cesse d'être nuancée par divers apports iconographiques, notamment dans les cultures mésopotamiennes, grecque puis romaine.

Le griffon se voit souvent associé aux divinités et héros locaux (Gilgamesh, Ningishzida, Seth, rois égyptiens, Apollon, Dionysos, Éros ou encore Némésis), en train de tirer des chars (l’attelage du dieu des tempêtes mésopotamien, d'Éros, d’Artémis, de Dionysos, ou de Malakbel de Palmyre), de porter des personnages sur son dos (la divinité féminine mésopotamienne exhibant des serpents dans ses mains, Dionysos, Apollon et parfois une Néréide, ainsi que les défunts), participer à des scènes de chasse, combattre héros, guerriers et ennemis (dont en particulier les Arimaspes et les Amazones), s’attaquer à des animaux sauvages, communs ou fantastiques (Sphinx, Scylla, centaures et tritons), se camper face à un congénère de part et d’autre d’un élément (l’arbre de vie et la palmette orientaux remplacés dans l'art romain par un candélabre, un vase, une lyre ou un trépied d’Apollon), s'abreuver ou enfin se lier au culte funéraire (comme animal psychopompe ou comme gardien du monde des morts).

On voit donc que le griffon est souvent associé, dans l’antiquité, à certaine divinité comme Apollon.

3/ Recensement

Sur 545 monnaies d’Apollon trouvé dans le trésor de Cunetio, 249 (46%) étaient « centaure du type avec globe », alors que 164 (30%) étaient « centaure du type avec arc ». Le reste, 132 (24%), étaient le type du griffon.

Dans le trésor de La venera, 124 monnaies sur 318 sont des centaure à droite (39%), 105 sont des centaure à gauche (33%) et 89 sont du type du griffon (28%).

Dans l'inventaire des musées Européens fait par R. Gobl, 237 monnaies sur 717 sont des centaure à droite (33%), 234 sont des centaure à gauche (33%) et 246 sont des griffon (34%).

Notons que pour les monnaies d'apollon, les pourcentage sont assez different pour nos trois références.
Les monnaies d' Apollon représente 21.98 % de l'emission totale.

APOLLINI CONS AVG
Exemple
Type
Legende
Atelier
Off
Buste
Wb Rareté Venera
Göbl
-
Griffon debout à gauche
IMP GALLIENUS AVG
Rome
Radié Droite B
O²A1
R4
-
718y

 

APOLLINI CONS AVG
Exemple
Type
Legend
Atel. Off.
Buste
WB Rareté
Venera
Göbl
Centaure Arc
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droite B
AA1
C
lv 56
735b
cuirassé droit W
AA2
R
lv 57
735w
U
AA3
RR
-
735u
gauche  
AA4
RRR
-
-
Drapé droit D
AA5
RRR
-
735d
drapé et cuirassé Droit K
AA6
RRR
-
735k
Gauche N
AA7
RRR
-
735n
0
AA8
RRR
-
735o
IMP GALLIENUS AVG
Rome
Radié droit B
AA9
RRR
-
735z
GALLIENUS AVG
Rome   Radié droit B
AA10
R
-
736b
GALLIENUS AVG
Rome
radié droit B
AA11
RRR
-
736z
Centaure Globe
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droit B
AA12
C+
lv 53
738b
cuirassé Droit U
AA13
RR
-
738u
drapé et cuirassé Doite L
AA14
RRR
-
738l
P
AA15
RRR
-
738p
M
AA16
RRR
-
738m
Gauche O
AA17
RRR
-
738o
R
AA18
RR
lv 55
738r
IMP GALLIENUS AVG
Rome
Radié droite B
AA19
RRR
-
738z
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droite B
AA20
RRR
-
739b
-
Centaure au galop
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droite B
AA21
RRR
lv 54
737b
-
Centaure à definir
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droite B
AA22
RRR
-
733b
Radié droite B
AA23
RRR
-
734b
Griffon debout a gauche
GALLIENUS AVG
Rome
Radié droit B
AA24
C
lv 59
718b
IMP GALLIENUS AVG
Rome
Radié droit B
AA25
C
lv 61
718z
Drapé et cuirassé Droit P
AA26
RR
-
718aa
radié droit B
AA27
RRR
-
720z
GALLIENUS AVG
Rome
Q
Radié Droite B
AA28
RRR
lv 60
719b
Griffon debout a droite
GALLIENUS AVG
Rome
Radié Droit B
AA29
RRR
lv 62a
721b
IMP GALLIENUS AVG
Radié Droit B
AA30
RR
lv 62
721z
-
Griffon assis à gauche
GALLIENUS AVG
Rome
Normal Droit B
AA31
RRR
-
722b
IMP GALLIENUS AVG
Normal Droit B
AA32
C-
lv 58e
722z

 

APOLLINI CON AVG
Exemple
Type
Legende
Atelier Off
Buste
Buste   Wb Rareté
Cunetio
Venera
Göbl
-
Centaure globe
GALLIENUS AVG
Sicia
SI
Radié Droite B
AA33
RRR
-
-
1516b

 

 

 

Copyright © Frederic Weber & Cédric Wolkow 2007

Tous droits réservés, reproduction partielle ou intégrale interdite sans l'accord écrit de l'auteur.